ABONNEMENT 2017/2018 : TOP DEPART
Découvrez toutes les modalités pour vous abonner dans le nouveau stade du Hameau
Le pilier droit international Sud-Africain Lourens Adriaanse s'engage 3 ans !
8ème recrue officielle de la Section, découvrez qui est Lourens Adriaanse
HISTOIRE DE FAMILLE
1er épisode de la saga "Histoire de Famille" à découvrir sans modération

Grenoble, samedi à 18h30, sera un adversaire redoutable, en quête de points pour son maintien.

Sur le terrain du Centre Macron d'Entraînement, ce mercredi matin, l'heure n'est plus à la récupération. Les Palois se livrent à une séance courte mais intense, en opposition. Simon Mannix donne les consignes, claires, précises.

Carl Hayman et Fred Manca insistent sur les détails, tout le staff se montre aussi concentré que les joueurs eux-mêmes, les pros et les Espoirs appelés pour maintenir une réelle opposition et donner à cette séance la très haute intensité nécessaire.

L'entraînement collectif terminé, plusieurs incertitudes demeurent. Arrivé en conférence de presse, Carl Hayman explique attendre des nouvelles de Ben Mowen, Tom Taylor et Paddy Butler, préservés en ce milieu de semaine. Vendredi, à 17h00 sur ce site, le suspense tombera, la composition du XV de départ et la liste des huit remplaçants seront dévoilées.

En attendant, c'est tourné vers une sixième victoire consécutive que Charly Malié, Quentin Lespiaucq et Paddy Butler se sont présentés devant la presse. Louis Dupichot s'est, lui, soumis au jeu des questions-réponses pour un portrait diffusé sous peu sur Infosports. Et vendredi, Canal + débarque au Centre Macron d'Entraînement pour préparer le Canal Rugby Club de dimanche.

Mais avant de briller sous les feux de la rampe nationale, place à Grenoble ! Extraits de la conférence de presse de ce mercredi midi.

Charly Malié : "La 6e place actuelle c'est bien, mais si on se croit arrivés on se trompe. Il faut continuer comme ça si on veut y rester. Nous, les joueurs, nous nous sommes toujours projetés vers le haut. On sait bien qu'avec un peu de chance sur certains matchs on aurait pu toucher avant au Top 6. On se l'est dit, mais on ne s'enflamme pas ! On sait ce qui nous attend : il faut battre Grenoble ce samedi (18h30), puis aller gagner à Bayonne, puis battre Castres (le dimanche 12 mars à 12h30) et ainsi de suite... Il n'y a que comme ça qu'on pourra vivre une belle fin de saison. Alors commençons par Grenoble : cette équipe est 13e, mais cette place ne reflète pas son niveau de jeu. Là-bas, on avait gagné sur une pénalité à la sirène, mais rien n'avait été simple dans ce match très intense. Le staff est là pour nous le rappeler : si jamais on a tendance, inconsciemment, à se relâcher. Non, il n'y a pas de risque." 

Quentin Lespiaucq : "Non, non, on ne vas pas se relâcher. On subit la pression de la 6e place, de cette position à conserver, c'est totalement différent de la pression connue quand on joue en bas de tableau. Dans un coin de la tête, on avait tous cette envie d'y arriver. Et si tout le monde y croit, on peut la conserver. A condition de continuer à prendre les matchs un par un. Grenoble ne sera pas simple : cette équipe vient tenter le gros coup au Hameau. Une victoire chez nous la relancerait et on sait ce qu'elle va nous proposer."

Paddy Butler : "La 6e place ne change strictement rien pour moi. On va continuer à aborder les matchs les uns après les autres. Le seul objectif, c'est de conserver la dynamique actuelle. On a toujours eu l'ambition d'intégrer le Top 6, y être nous permet juste d'évacuer la pression négative, mais place à Grenoble ! Cette équipe propose un jeu de passes, spectaculaire, un rugby ouvert, sur la largeur, à partir d'une bonne touche et d'une vraie efficacité sur les ballons portés. Son classement ne reflète pas ses qualités. Alors aujourd'hui, ne regardons pas le passé, oublions les derniers résultats. Grenoble c'est un nouveau challenge qui nous est proposé. Il faut le gagner si on veut continuer à regarder devant nous." 

Kop des minots

_MG_9671.jpg

Hameau-2017

Section à l'international

section internationale

La gazette

partenaire majeur