ABONNEMENT 2017/2018 : TOP DEPART
Découvrez toutes les modalités pour vous abonner dans le nouveau stade du Hameau
Le pilier droit international Sud-Africain Lourens Adriaanse s'engage 3 ans !
8ème recrue officielle de la Section, découvrez qui est Lourens Adriaanse
HISTOIRE DE FAMILLE
1er épisode de la saga "Histoire de Famille" à découvrir sans modération

Il y a une forme d'injustice dans la défaite concédée ce samedi soir par nos Palois face aux Gallois de Cardiff Blues, 21-22. La pénalité, contestée par le public à 2 minutes de la fin juste devant les poteaux, a permis au métronome Steven Shingler (17 points à 100% de réussite) d'offrir aux siens une victoire qui devait revenir à la Section.

En conférence de presse, certes à chaud, Julien Tomas qualifiait cet échec de "cruel". Jérémy Hurou parlait de "dégoût" et Frédéric Manca insistait à son tour sur "le scénario cruel" pour ses hommes.

Dans ce match sans autre enjeu, côté palois, que de conserver la belle dynamique appréciée en Top 14 et surtout de soigner le contenu, la Section s'est appliquée à respecter son plan de jeu, à chercher en permanence à mettre de la vitesse. Un dynamisme récompensé par 3 essais transformés, tous de belle facture : par Julien Tomas au relais d'une double percussion de Pierre Dupouy et Quentin Lespiaucq ; par Louis Dupichot sur un ballon envoyé au large après une monumentale percée du capitaine Paddy Butler; par Pierre Dupouy derrière une gosse avancée de ses avants. Cette dernière réalisation intervenait sur la 4e penaltouche alors qu'à chaque fois, Brandon Fajardo aurait pu tenter les points.

Mais non, place au jeu ! Fred Manca a apprécié : "On a vu qu'on dispose d'un groupe de 40 joueurs. Malgré les changements, l'équipe a répondu présent. Il est très important de conserver cet état d'esprit pour la suite."

Cette suite c'est à Bath samedi 21 janvier en clôture de la Challenge Cup, puis à Toulouse le 28 janvier. Après un week-end de repos, nous aurons un enchaînement de deux réceptions : Lyon le dimanche 12 février à 12h30 et Grenoble le 18 février.

Les Espoirs ont affiché la même ambition de jeu quelques heures plus tôt. A la Croix du Prince, ils ont battu l'indiscutable leader Perpignan 23-20.

 

 

ttt.png

Section

21slash 22

 

2Cardiff_Blues_Small_-_CMYK.png

Cardiff 

     

b845a3b62d6c6fd57efc21cb7942c418.png Essais : 3

 Dupichot (5e), Tomas (20e). Dupouy (69')

Transformations : 3

Fajardo (6e, 21e, 70')

  

 

L'équipe

1. Jacquot (Hurou 48e), 2. Lespiaucq (Rey 52e), 3. Hamadache (Charlet 59')

4. Tutaia, 5. Ramsay (Pesenti 59')

6. Mowen (Habel Kuffner 71'), 8. Butler (cap), 7. Dougall

9. Tomas (Moa 56e), 10. Fajardo

11. Ratuvou (Lestremeau 73'), 12. Votu, 13. Dupouy, 14. Dupichot

15. Malié (Buros 45e)

 

b845a3b62d6c6fd57efc21cb7942c418.png Essais : 1

Halaholo (51e)

Transformation : 1

Shingler (52e)

Pénalités : 5

Shingler (3e, 13e, 42e, 60', 78')

L'équipe

1. Domachowski (Peikrishvili 57e), 2. Rees (Myhill 62'), 3. Tau

4. Hoeata, 5. Down

6. Cook, 8. Navidi, 7. Warburton (cap)

9. Tomos Williams (Lloyd Williams 61') 10. Robinson (Smith 40e)

11 Rhun Williams, 12. Shingler, 13. Halaholo (Cuthbert 56e), 14. Allen

15. Morgan.


COMPO-CARDIFF.jpg

partenaire majeur