LE POINT SUR LES SÉLECTIONS EN ÉQUIPES NATIONALES
Huit Palois ont été retenus en sélections à l'intersaison
CITROËN, FOURNISSEUR OFFICIEL DE LA SECTION
10 ans de partenariat
LES ESPOIRS CONNAISSENT LEUR CALENDRIER !
Pour la saison 2017-2018
DEUX MATCHS AMICAUX EN AOÛT
Contre Soyaux-Angoulême et Clermont !
ABONNEMENTS 2017-2018
Découvrez toutes les modalités pour vous abonner dans le nouveau stade du Hameau

Découvrez le résumé vidéo du match : 

 

Et de 6 ! Pour une place confortée dans le Top 6, la Section n'a pas sorti son meilleur match. Mais n'est-ce pas l'apanage des grands, ou futurs grands, de savoir gagner sans dominer son sujet, d'arriver à s'imposer en subissant souvent le jeu d'un adversaire aussi redoutable qu'annoncé, d'empocher une sixième victoire consécutive sans être satisfait.

Voilà la grande nouveauté du samedi soir au Hameau : notre Section gagne, passe 39 points, inscrit 3 essais, mais non, ça ne suffit pas... Il est vrai que le match ne s'est débridé qu'au coeur de la deuxième mi-temps. Quand en fin de première période, Grenoble s'est retrouvé à 13, la Section n'a pas su faire sauter le verrou. Mais les Isésois, aussi entreprenants qu'indisciplinés, ont payé très cher les points offerts à Colin Slade, quasi parfait dans son rôle de buteur. 

Et puis, les 3 essais sont là. Ils illustrent le comportement d'une Section qui ne s'affole pas, reste en place, sait où elle veut aller parce qu'invariablement ça va finir par passer. Steffon Armitage a passé la ligne en conclusion des charges successives de ses copains de devant ; Thibault Daubagna a enrhumé deux défenseurs mis à mal par un jeu plus virevoltant ; Sylvain Charlet en position d'ailier gauche a conclu victorieusement l'un des mouvements les plus complets de la soirée.

Alors oui, ce n'était pas une grande Section, mais c'était une belle Section. Une équipe victorieuse, qui a mérité une semaine sans match et donc quinze jours de préparation avant de relever le défi annoncé par l'Aviron Bayonnais dans un stade Jean-Dauger archi-plein. Nos joueurs aborderont ce derby en pleine confiance mais plus conscients que jamais qu'un mal classé sait leur poser des problèmes. Grenoble l'a fait. Mais n'a rien pu au final. "Qui s'est les plus forts ? C'est les Verts !"

  

ttt.png

Section

 

39slash 22

Mi-temps : 19 - 14  

 Logo_Grenoble_-_PNG.png

Grenoble

         

b845a3b62d6c6fd57efc21cb7942c418.png Essais : 3

Armitage (37e), Daubagna (47e), Charlet (76e)

Transformation : 3

Slade (38e, 48e, 77e)

Pénalités : 5

Slade (5e, 10e, 22e, 56e, 74e)

Drop : 1

Slade (2e) 

Carton jaune :

Butler (44e)

La composition de l'équipe, parrainée par la Cave de Gan Jurançon : 

1. Mackintosh (Hurou 72e)

2. Lespiaucq (Bianchin 53e)

3. Hamadache (Charlet 63e)

4. Metz (cap)

5. Tutaia (Ramsay 54e)

6. Butler (Gunther 66e)

7. Dougall

8. Armitage

9. Daubagna

10. Slade (Fajardo 77e)

11. Fumat

12. Vatubua

13. Votu

14. Dupichot (Dupichot 79e)

15. Malié 

 

     

b845a3b62d6c6fd57efc21cb7942c418.png Essais : 2

Batlle (7e, 52e)

Transformations : 0

Pénalités : 4

Wisniewski (28e, 33e, 40e, 44e)

Cartons jaunes :

Kimlin (34e), Taumalolo (36e)

La composiiton de l'équipe :

1. Taumalolo (Coulson 52e)

2. Héguy

3. Edwards (Firth 52e, Edwards 71e)

4. Roodt (Capelli 70e)

5. Marie

6. Kimlin

7. Alexandre (Diaby 54e)

8. Grice (Jammes 78e)

9. McLeold (Saseras 70e)

10. Wisniewski (cap) (Bosch 77e)

11. Batlle

12. Hunt

13. Farrell

14. Dupont

15. Aplon 


 

partenaire majeur