En ce début de saison, nous avons eu le plaisir d’accueillir 550 collaborateurs de l’entreprise Teréga, partenaire Premium de la Section Paloise Béarn Pyrénées depuis 2015.

Spécialisée dans le transport de gaz par canalisation et le stockage souterrain, Teréga participe aujourd’hui à la transition énergétique en se tournant vers le développement des nouveaux gaz. Son activité représente ¼ de la capacité de stockage de gaz naturel en France et son réseau totalise plus de 5000 km de canalisations. L’entreprise, dont le siège est basé à Pau, compte aujourd’hui 660 collaborateurs répartis dans 15 départements du sud-ouest.

Retour sur cet événement grand format au Stade du Hameau avec Arnaud LATEULADE, Directeur Sécurité, Santé, Sûreté et Environnement chez Teréga (D3SE).

Arnaud Lateulade compressed

Arnaud Lateulade, D3SE de Teréga

 

Monsieur Lateulade, qui a participé à ce séminaire ? Quel était l’objectif pour votre entreprise ?

Il s’agit d’un événement annuel, qui à l’origine, collait avec la journée mondiale de la Sécurité. Chaque année nous y invitons tous les collaborateurs de Teréga ainsi que les prestataires qui travaillent avec nous afin de se retrouver et de réfléchir autour de ce thème de la sécurité.

 

« Il nous fallait trouver un site où l’on pouvait regrouper plus de 500 personnes et organiser des séances plénières »

 

Pourquoi avoir choisi la Section Paloise et le Stade du Hameau ?

Teréga est une société qui existe depuis plus de 75 ans. Avec son siège basé à Pau et ses implantations locales, elle est très ancrée dans le territoire ce qui correspond aux valeurs de la Section Paloise Béarn Pyrénées. En tant que partenaire, se retrouver sur le lieu où jouent les Verts et Blancs contribue à créer plus de liens entre nous.

J’ajouterais que le site s’y prête très bien puisque notre événement regroupe plus de 500 personnes. Il nous fallait trouver un site où l’on pouvait regrouper tout ce monde et organiser des séances plénières. Les tribunes s’y sont très bien prêtées car toute l’assistance pouvait faire face aux présentateurs et aux animateurs d’ateliers. C’était très efficace !
 
Par la suite, nous avions organisé plusieurs ateliers de sécurité (12, ndlr). La configuration du stade, avec ses nombreuses salles, nous a permis de les réaliser tout autour du stade en restant assez concentrés. 
 
Il y avait donc un intérêt pratique et un intérêt affectif 

 

Dominique Mockly PDG Téréga plénière compressed 1

Dominique Mockly, Président et Directeur Général de Teréga

« On a profité de la sonorisation du Stade pour dévoiler la nouvelle identité musicale de Teréga »

 

Quel a été le moment fort de votre journée ?

Je dirais qu’il y a eu plusieurs temps forts !

Le premier a été l’ouverture de la journée durant laquelle notre Président et Directeur Général est venu nous parler de la transformation de Teréga et de la création de plusieurs Business Unit (BU) orientées vers le développement de solutions pour la transition énergétique, à savoir : BU Hydrogène, BU Multi-Énergies et Digital et BU Biométhane et Mobilité.

Deuxième temps fort : On a profité de la sonorisation du Stade pour dévoiler la nouvelle identité musicale de Teréga devant tous nos collaborateurs qui étaient en tribunes.
 
Troisième temps fort : toute la journée consacrée à la sécurité avec les différents ateliers qui s’est terminée par l’intervention d’une professeure en neurosciences. Elle nous a fait découvrir le fonctionnement de notre cerveau et l’importance de mettre en place des parades en toute sécurité pour faire face aux erreurs que tout le monde commet naturellement. Personne n’étant parfait !

 

Dominique Mockly PDG Téréga B. Pontneau

Dominique Mockly & Bernard Pontneau, Président de la Section Paloise Béarn Pyrénées

« Humilité – Anticipation – Collectif – Ambition »

 

En 3 mots qui font partie du « jargon rugbystique », comment définiriez-vous l’esprit de cette journée ?

Pour faire le lien avec la sécurité, je dirais :

  1. L’humilité : c’est bien ce que nous a appris de la dernière intervention.
  2. L’anticipation : puisqu’on est sur le thème de la sécurité et qu’il faut anticiper.
  3. Le Collectif : on ne fait rien tout seul, on a besoin des uns des autres et de toutes les compétences. Tout comme au rugby.

Si j’avais dû en citer un autre pour définir la première partie de la journée, j’aurais ajouté l’ambition.

 

« J’irais fêter la victoire du Bouclier de Brennus rue de la Soif à PARIS ! »

 

Si vous deviez revivre un seul match de la Section, lequel choisiriez-vous ?

Si je devais revivre et n’en retenir qu’un, ce serait le dernier match de la saison dernière avec l’essai à la dernière minute de Matt Philip qui nous maintient en TOP 14 (victoire 41-25 face à Montpellier, ndlr).

Où iriez-vous fêter la victoire ?

J’irais fêter la victoire du Bouclier de Brennus (décerné à l’équipe victorieuse du TOP 14, ndlr) rue de la Soif à PARIS ! (Rires)

_______________________________

Un grand merci à Arnaud LATEULADE et à l’entreprise Teréga pour avoir répondu à nos questions et pour leur soutien indéfectible ! Pour plus d’informations sur les activités de Teréga, rendez-vous sur la page de notre partenaire 👉 https://www.terega.fr 

 Vous êtes une entreprise et vous souhaitez organiser des événements originaux pour renforcer la cohésion au sein de vos équipes, contactez-nous pour plus de renseignements : http://bitly.ws/gte2